Ce qu’il faut savoir des nouvelles étiquettes énergétiques …
… et pourquoi le même produit est désormais moins bien noté !

Depuis mars 2021 (septembre 2021 pour les éclairages), vous avez peut-être remarqué que les produits électriques et électroniques sont notés différemment. Vous ne trouvez plus de téléviseur noté A+++ ou d’ampoule noté A++ !

Introduite en 1992, « l’étiquette énergie » introduisait une échelle de notation. Elle s’étend de A à G afin d’informer plus facilement le consommateur sur la consommation électrique des produits dont il envisage l’achat.

L’écoconception des appareils électriques, électroniques et électroménagers s’améliorant, de nouvelles classes A+, A++ et A+++ ont été créés. Très vite, toutes les catégories de ces appareils se sont retrouvées avec des notations minimums de A+, brouillant ainsi le consommateur et la comparaison des appareils entre eux.

Pour remédier à cette situation, l’étiquette énergétique a été remaniée en 2021 pour revenir au barème original s’échelonnant de A à G. Concrètement, vous ne verrez pas de produits classifié en A et en B lors des prochains mois voire même lors des prochaines années !

Acheter des éclairages LED économiques

En effet, l’échelle de notation a été remaniée de manière à prendre en compte l’évolution technologique atteignable dans le futur.

C’est pourquoi vous serez peut être étonné lors de votre prochain achat de ne trouver majoritairement que des produits avec des notations très basses.

Pour vous aider à mieux comprendre, nous avons comparé les échelles de notations de l’ancienne étiquette énergie de la catégorie « éclairage » avec le nouveau barème : les notations maximales « A », « A+ » et « A++ » correspondent désormais à des produits classés « G », « F » et « E ». C’est-à-dire que les trois meilleures notes sont devenues les trois plus mauvaises et ce sont donc une majorité de ces produits qui vous seront proposés dans un futur à court ou moyen termes.

Nouvelle étiquette énergétique sur l’éclairage LED dès le 1er septembre 2021

Sous compétence de la Commission européenne, le remaniement de l’étiquette énergie ne se limite pas seulement au rééchelonnement de la notation de l’efficacité énergétique. En effet, elle apporte également des indications supplémentaires, sous forme de pictogramme, selon la catégorie de produit visé (par exemple la durée des programmes pour un lave-vaisselle ou un lave-linge ou encore la consommation d’énergie d’un téléviseur en mode HDR en kWh/an).

Autre nouveauté, vous retrouverez systématiquement un QR code redirigeant à la fiche technique européenne standardisée du produit sur la base de données en ligne officielle EPREL.

Avec la mise en œuvre de cette nouvelle réglementation « Écoconception », la Commission européenne prévoit d’économiser plus de 260 TWh d’économies d’énergie finales annuelles en 2030 (environ 100 millions de tonnes d’effet d’émissions de gaz à effet de serre par an) : l’éclairage y participant à hauteur de 41,9 TWh.

Trouvez des éclairages LED économiques

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here